Augmentez la protection de vos fenêtres

Une étude de l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP) a mis en évidence la propension des malfaiteurs à passer plus souvent par les fenêtres que par les portes en cas d’effraction. Plus fragiles et moins souvent suspectées, elles offrent une entrée de choix aux voleurs… Nous vous proposons donc de découvrir plusieurs astuces pour renforcer la sécurité de vos fenêtres.

Avant de commencer, sachez que des professionnels peuvent vous installer les éléments suivants.

Commençons par les verrous. Simples et peu onéreux, ce système consiste à bloquer l’ouvrant en position fermeture pour rendre impossible la manœuvre des poignées après un potentiel crochetage. On peut utiliser des goupilles ou simplement des vis à métaux. Plus recherché, on peut également poser des tasseaux, préalablement découpé aux bonnes dimensions, dans les feuillures des baies vitrées empêchant ainsi toute tentative d’ouverture de l’extérieur.

Le vitrage anti-effraction rencontre aussi un certain succès. Constitué d’un verre feuilleté, il résiste beaucoup mieux aux tentatives de bris de vitrage. Composé en général d’un double vitrage de 4 mm d’épaisseur et de 4 ou 6 films PVB, il permet de résister plus de 6 minutes à une tentative d’effraction. Largement de quoi décourager un malfaiteur ou permettre d’alerter le voisinage.

Vous pouvez également utiliser vos volets comme d’une barrière supplémentaire. Fermez vos volets lors d’une absence prolongée ! Si vous possédez des volets roulants, la pression exercée lorsque le tablier est tendu permet d’augmenter considérablement la sécurité.

Si tout cela ne suffit pas à vous rassurer, les systèmes d’alarme restent des alliés de choix pour protéger votre domicile !

Ai-je le droit de poser des volets ?

Lorsque l’envie nous prend de changer nos volets, on pense rarement à l’aspect juridique de la chose. Or, beaucoup de facteurs rentrent en ligne de compte, nous vous proposons donc de faire un tour d’horizon de ces facteurs avant de passer une commande.

L’installation de volets rentre dans le cadre des travaux de ravalement de façade, modifiant ainsi l’aspect extérieur de votre habitation. A ce titre, il existe donc des restrictions selon les municipalités, les régions, ou les copropriétés où vous habitez. Avant d’entamer les démarches nous vous conseillons donc de demander à votre mairie s’il existe des restrictions particulières concernant ce genre de travaux. Légalement, vous devriez recevoir une réponse sous un délai maximal d’un mois, en cas d’absence de réponse, la législation considère que l’autorisation est accordée. Si cela ne vous suffit pas, vous pouvez également demander une attestation de non opposition afin d’être totalement couvert. Sachez toutefois que cette autorisation a une durée de deux ans. Passé de délai, il vous faudra renouveler la demande si vous n’avez pas encore effectué les travaux.

Dans le cas où vous êtes copropriétaire d’un appartement dans un immeuble, l’installation ou le changement de volets doit faire l’objet d’une autorisation spécifique de l’Assemblée Générale des copropriétaires. A noter qu’il faut la majorité des voix de tous les copropriétaires pour l’adoption de la motion. En outre, l’Assemblée des copropriétaires a le droit d’exiger une assurance « dommage-ouvrages » pour ce type de travaux touchant à la structure de l’immeuble. Si vous outrepassez à cette demande, vous pouvez être tenu de remettre en état la façade si la demande est faite…

Les avantages du volet roulant

Le volet roulant a bon nombre d’avantages par rapport aux volets battants. A bien des égards, ils sont de formidables investissements et ce, pour plusieurs raisons. Voici quelques exemples.

Confort

Pouvoir fermer ses volets sans avoir à ouvrir les fenêtres. On n’y pense pas souvent mais ce détail peut prendre de l’importance lors de périodes de grand froids où l’ouverture des fenêtres entraine de la déperdition énergétique. De plus avoir des volets roulants permet la motorisation de celui-ci, que ce soit par interrupteur filaire ou radio.

Efficacité

Le rôle premier d’un volet est de fournir de l’obscurité. Si votre volet roulant est bien posé, il est être totalement hermétique à la lumière, procurant une intimité absolue.

Sécurité

Les volets roulants offrent également une meilleure sécurité que des volets traditionnels. PVC ou aluminium, une fois le tablier baissé à fond, il devient un véritable rempart qui constitue une barrière supplémentaire pour protéger votre habitat des malveillances.

Isolation

Que ce soit en été ou en hiver, le volet roulant est bien supérieur à ses concurrents lorsqu’il s’agit d’isolation thermique. En hiver il permettra donc de protéger votre habitat contre les déperditions d’énergies en réduisant la facture de chauffage. A contrario, en été, il peut réfléchir les rayons lumineux et ainsi garder le frais à l’intérieur. Il permet également une excellente isolation phonique. La pose d’un joint en silicone le long des coulisses permet de réduire les nuisances extérieures qui peuvent altérer votre quotidien.

Volets roulants, tentez l’électrique !

Le volet roulant a apporté son petit lot de révolution. Traditionnellement à manivelle ou à sangle, il est aujourd’hui supplanté par l’électrique qui lui est supérieur à bien des niveaux. L’occasion d’y jeter un petit coup d’œil.

Armé d’un moteur dans le tambour qui fait s’enrouler les lames du tablier, le volet roulant électrique est aujourd’hui très prisé car offrant plus de garanties de que prédécesseur, surtout d’un point de vue sécuritaire. En effet, un volet roulant motorisé labellisé VRS (volet roulant sécurité) permet d’offrir un blocage automatique du tablier en cas de tentative d’intrusion. Il est même possible de relier une alarme à celui-ci afin d’avertir lorsqu’une personne tente de forcer le passage.

De plus, de par sa simplicité d’utilisation, il est de loin le plus pratique, vous permettant de le fermer sans avoir à ouvrir les fenêtres, tout en offrant la meilleure isolation thermique et phonique possible.

AU final, son seul véritable inconvénient se résume à son prix qui est plus élevé que pour des volets plus traditionnels. Il peut également poser quelques problèmes lors du raccordement car pour certaines installations, le circuit électrique n’est pas forcément très accessible.

Conséquence directe, nous vous recommandons fortement de faire appel à des professionnels pour poser vos volets roulants électriques pour éviter tout impair avec le raccordement électrique.

Si toutefois vous souhaitez essayer de poser vos volets roulants électriques tout seul, prenez les bonnes dispositions pour le bon déroulement du processus comme éteindre le circuit associé avant de commencer les raccordements.

Une fois toutes ces étapes terminées, il faut passer au réglage du moteur pour gérer la montée et la descente lors de l’actionnement de l’interrupteur. Une fois encore, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour cette étape. Sinon lisez bien les instructions du manuel !

Comment entretenir ses menuiseries alu?

L’aluminium est une matière très prisée pour son esthétique. Son côté moderne et sobre lui offre souvent une place de choix lorsqu’il s’agit de choisir le matériau de ses menuiseries. Néanmoins, s’il s’agit d’une pièce de votre décoration, il faut bien l’entretenir. Voici donc quelques conseils pour bien nettoyer vos menuiseries alu.

Nettoyer vos menuiseries semble assez évident à première vue, mais lorsque l’on s’attelle au grand ménage, il n’est pas rare de zapper cette tâche. Rassurez-vous, rien de bien sorcier !

Selon l’endroit où vous habitez, la pollution aura plus ou moins raison de vos menuiseries. En centre-ville, préparez-vous à affronter la pollution urbaine, alors que la périphérie présente moins de risque. La fréquence de nettoyage pour les zones peu urbanisées est d’une fois par an. A contrario, pour les habitants de zones urbaines il est recommandé de pratiquer un nettoyage semestriel.

Concernant le nettoyage en lui-même, rien d’exceptionnel. Si vous entretenez régulièrement vos menuiseries, un simple frottement de vos menuiseries alu avec un mélange d’eau et de détergent traditionnel doux (entre 5 et 8 de pH) suffit. N’oubliez toutefois pas de rincez et d’essuyer avec un chiffon doux.

Si vos fenêtres sont vraiment sales, vous pouvez utiliser des produits « décrassant et lustrant » ainsi qu’un tampon synthétique pour plus d’efficacité. Une fois encore, ne pas oublier de rincer puis de sécher avec un chiffon.

Si vous vous posez des questions plus poussées sur l’entretien de l’aluminium, n’hésitez pas à aller vérifier sur le site de l’ADAL !

Volets : le palmarès sécurité !

Outre l’aspect pratique et esthétique, les volets  peuvent également jouer un rôle sécuritaire. Une fois vos volets fermés, ils forment une barrière supplémentaire pour protéger votre domicile. Comment les choisir ? Lisez ces quelques lignes !

Parmi tous les modèles de volets, certains apportent de meilleurs garantis de sécurité contre les intrusions. Il existe d’ailleurs un indice qui mesure la solidité des volets : l’IRP (l’indice de résistance à la pression) qui est vérifiable à n’importe quel instant lorsque vous souhaitez acheter vos volets. Concrètement, l’IRP mesure l’isolation et la robustesse de la conception et des matériaux et plus il est élevé, meilleure est la sécurité.

Volets battants plein // Sécurité : bonne

En bois ou en PVC ce modèle offre une bonne sécurité avec des serrures compliquées à crocheter. Vous pouvez même améliorer votre IRP en choisissant un modèle dit « à écharpes » qui forment un Z avec les barres à l’intérieur des volets.

Volets battants à persienne // Sécurité : moyenne

Modèle moins sécurisant que le précédent puisque les persiennes sont plus facilement forçables car moins rigides. Vous pouvez néanmoins rajouter des barres de sécurité.

Volets pliants // Sécurité : Faible

Au même titre que les persiennes, les volets pliants n’offrent qu’une faible sécurité car très facilement crochetables. Vous pouvez toujours améliorer la sécurité en choisissant un métal plus épais ou en ajoutant une serrure supplémentaire.

Volets roulants // Sécurité : Excellente

Les volets roulants remportent la palme d’or de la sécurité ! Automatique ou à manivelle, ils embarquent quasiment tout le temps des systèmes anti-arrachement, crochetage et des bloqueurs pour bloquer le tablier. Une fois fermé et tendu, il devient presque impossible de le forcer.

Voici donc le palmarès sécurité des volets. A préciser toutefois que l’aluminium offre une meilleure protection que le PVC.

 

La pergola bioclimatique fait son show

Les pergolas ont le vent en poupe. Il faut dire qu’elles sont pratiques en plus d’être esthétique en permettant d’apporter un ombrage naturel et en optimisant l’espace. Et parmi elles, la pergola bioclimatique arrive à tirer son épingle du jeu, l’occasion de s’y intéresser de plus près.

Tout d’abord commençons par le commencement : qu’est-ce que c’est une pergola bioclimatique ? Il s’agit d’une pergola classique, à la différence qu’elle est équipée de lames orientables sur le toit, qui peuvent s’ouvrir ou se ferme en fonction de la météo. Ce qui en fait une alternative parfaite au store extérieur, mais étant bâti de plein pied, elle permet d’augmenter considérablement l’espace de vie à l’extérieur.

Une avancée, une extension de votre demeure, avec des lames qui se referment en cas de pluie ou de soleil trop intense pour apporter de l’ombrage, ou alors grand ouvert pour profiter d’un temps estival. La modularité des lames permet également de pouvoir permettre une meilleure

Un seul module jusqu’à 35m², 1600 couleurs, éclairage LED ou non, fermetures par panneaux coulissants ou stores verticaux, chauffage ou enceintes radio… Actilys vous propose de découvrir leurs pergolas bioclimatiques sur-mesure dans leur agence Saint-Bonnet-de-Mure en région lyonnaise.

Vous n’avez plus d’excuse !

Transition énergétique, ce qui va changer avec Macron

L’élection d’un nouveau président engendre forcément des changements sur la vision qu’adopte le Gouvernement vis-à-vis de certains sujets comme la transition énergétique. L’occasion de faire un point sur les ambitions du président Macron et de son carnet de bord pour les 5 années à venir.

Le quinquennat d’Emmanuel Macron va tenter de résoudre le problème des « passoires énergétiques » ces très mal isolés et extrêmement énergivores. L’objectif annoncé par le Gouvernement est de massifier la rénovation de ces logements. Concrètement, le but annoncé à l’horizon 2022 est que la moitié de ces logements qualifiés de « passoires énergétiques » soient rénovés. Il est même prévu qu’ils soient interdits à la location à partir de 2025.

Afin de remplir cet objectif, le Gouvernement prévoit les mesures suivantes :

En ce qui concerne la construction, aucune nouvelle norme n’est à prévoir. Le président considère que « le temps politique et le temps industriel n’étant pas les mêmes, la mise en place ininterrompue de normes rend ainsi la construction à la fois plus complexe et plus coûteuse avec à la clé des logements plus chers ».

Affaire à suivre…

Rénovation, focus sur le programme « Habiter mieux »

 

Parmi toutes les aides à l’accès aux travaux de rénovation pour réduire les dépenses énergétiques, le programme « Habiter mieux » de l’Anah ne fais pas parti des plus connus. Et pourtant, ce programme orchestré par l’Agence Nationale de l’Habitat peut vous être utile de bien des manières. Petit tour d’horizon.

Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’une aide et d’un accompagnement pour rénover votre logement. Cependant, il faut que les travaux permettent de diminuer significativement les déperditions d’énergie de votre logement.

Pour qui ?

Les personnes éligibles à ce programme sont les propriétaires occupants (dont les revenus sont inférieurs au plafond fixé par l’Anah), les propriétaires bailleurs et les syndicats de copropriété fragiles ou en difficulté.

Cette aide ne concerne que les logements de plus de 15 ans au moment où le dossier a été déposé. Il faut également que le logement n’a pas bénéficié de financement de l’Etat sur les 5 dernières années (CITE, PTZ…).

Pour quel type de travaux ?

Comme dit précédemment, il faut que les travaux de rénovation remplissent certains critères :

  • Il faut que les travaux garantissent une amélioration énergétique d’au moins 25%, diagnostic réalisé par un opérateur certifié.
  • Il faut que le dossier soit déposé avant la date de début des travaux.
  • Il faut que les travaux soient intégralement réalisés par des professionnels du bâtiment
  • Il faut que propriétaire soit accompagné par un opérateur spécialisé tout au long du projet afin qu’il puisse effectuer le diagnostic global du logement et l’évaluation énergétique.

Jusqu’à quel montant ?

Il faut d’abord expliquer que le programme « Habiter mieux » comporte différentes aides.

  • Une aide de l’Anah plafonnée à 20 000€ HT pour les dépenses liées aux travaux d’amélioration. Selon les finances des demandeurs, elle peut atteindre 50% de la somme des travaux. Dans de rares cas de travaux lourds liés à l’insalubrité, elle peut atteindre 50 000€ HT (50% de la totalité).
  • Une prime complémentaire allouée par le Fond d’Aide à la Rénovation Thermique dès lors que les travaux de rénovation énergétique permettent une baisse de consommation de 25%. Cette prime ne peut excéder 10% du montant total des travaux et est plafonné à 2 000€ pour les revenus les plus modestes.
  • Une aide complémentaire accordée par le conseil régional, départemental, communauté urbaine, métropole, commune ou mairie selon l’endroit.

Retrouvez toutes les informations sur les aides de l’Etat dont vous pouvez bénéficier en cas de travaux de rénovation dans ce document.

Bien choisir son store banne

Enfin ! Les beaux jours sont de retour, et avec eux les températures estivales et les journées de grand soleil ! L’occasion de nous intéresser aux stores bannes, votre partenaire indispensable pour pouvoir profiter de votre extérieur cet été !

Le store banne, ou tout simplement store extérieur, vous permet d’apporter une zone d’ombrage sur votre espace de vie. Il vous protège du soleil, du vent, de la pluie (même s’il est déconseillé de s’en servir en tant que parapluie), en plus d’être un élément de décoration. Alors comment bien choisir son store ? Voici quelques pistes de réflexion.

Avec ou sans coffre ?

Vous devez tout d’abord choisir le store avec un coffre ou non. Le coffre intégral permet la protection totale de l’armature et de la toile une fois refermé. Souvent plus cher, il offre une meilleure protection que le semi-coffre (les bras restent à l’extérieur). Sans coffre, aussi appelé monobloc, ni l’armature ni la toile n’est protégé des intempéries une fois replié. Néanmoins, il est l’option la plus économique et les dépannages sont plus faciles.

Avec ou sans moteur ?

Il s’agit là uniquement d’une question de budget. Quel que soit le type de store (coffre ou monobloc), la motorisation est possible, filaire (classique) ou radio (plus chère mais beaucoup plus pratique). Il s’avère que l’option manuelle, la plus économique, s’adapte plus facilement aux stores de petites tailles. Il faut toutefois savoir que le treuil du store manuel est à-même de s’abîmer plus vite que le store motorisé, la faute aux à-coups de la tige.

Quelle toile ?

Dernier critère de choix, le tissu de la toile. Alors que les coloris et les dimensions sont rarement un problème, le choix du tissu peut porter à confusion. Il faut néanmoins garder à l’esprit qu’une bonne toile doit isoler, être résistante à l’eau, à la chaleur et simple d’entretien. L’acrylique, la plus répandue car grosse durée de vie et bonne isolation thermique, le polyester (indéchirable mais sensible aux UV), les toiles micro aérées (les plus résistantes et isolantes) ainsi que le polypropylène (bon rapport qualité/prix) sont les principaux challengers.

Si vous vous sentez perdu, c’est normal ! N’hésitez donc pas à demander conseil à un professionnel.