Fenêtres : quels joints choisir ?

Les premières températures automnales peuvent mettre à jour les défaillances de votre isolation. Avant d’entamer des travaux il existe un moyen simple et efficace de réduire les déperditions d’énergie à moindre de frais : refaire vos joints.

Avec un rapport qualité/prix imbattable, renouveler vos joints peut déjà vous permettre de réduire votre facture de chauffage et limiter les déperditions d’énergie. Réalisable vous-même et achetable dans n’importe quel magasin de bricolage, il peut rendre de fiers services ! Néanmoins, si vous vous êtes déjà retrouvé au rayon « joint » de votre magasin, vous devez savoir qu’il en existe plusieurs sortes. Mousse, silicone, métallique, voici donc un petit guide afin de savoir pour lequel opter.

Mousse : Très bon marché, il est le plus accessible mais est peu résistant. Il nécessite donc un changement et un entretien plus régulier

Caoutchouc : Le plus efficace et surtout proposant une plus grande longévité que son équivalent mousse. Néanmoins ses propriétés d’isolation acoustique sont supérieures à son isolation thermique.

Silicone : Le meilleur rapport qualité/prix. Facile à poser car s’appliquant au pistolet et très performant, tant sur le plan thermique que sur le plan acoustique.

Métallique : Plus rare, il n’en est pas moins le plus résistant. Délicat à la pose, il requiert souvent le savoir-faire d’un professionnel. Il est composé d’une partie fixe à clouer et d’une partie amovible qui vient isoler l’espace entre le dormant et l’ouvrant.