Changement de porte d’entrée, quelles contraintes ?

Lorsque vous achetez une porte d’entrée, vous avez le choix entre plusieurs coloris, matériaux ou encore finition. Néanmoins, il peut arriver que vous souhaitiez changer en cours de route. Mais quelles sont les contraintes ?

Si vous décidez de repeindre ou de changer votre porte d’entrée pour quelque chose qui vous correspond davantage, nous vous conseillons vivement de vous renseigner sur le règlement en vigueur dans votre commune avant d’engager des dépenses. En effet, dans certains quartiers, volets, portails, façade ou menuiserie sont soumis à de fortes réglementations dans un souci d’homogénéité et d’authenticité.

Pour se faire, adressez-vous à votre mairie pour consulter les réglementations en vigueur, puis déposez une déclaration préalable après avoir pris connaissance du Plan Local d’Urbanisme. Seule une réponse négative peut mettre en péril votre procédure. En cas d’absence de réponse dans le mois suivant le dépôt de la demande, considérez que l’autorisation vous a été délivrée.

Dans le cas d’un lotissement, référez-vous au cahier des charges inhérent à chaque copropriété qui, dans la plupart des cas, impose certains coloris ou matériaux pour les éléments de façade.

Attention si votre habitation est située dans une zone classée, car les démarches sont plus compliquées dans ce cas de figure. Il faut impérativement obtenir un permis de construire afin de décrocher l’autorisation de l’Architecte des Bâtiments de France. Niveau délai, il faut compter un délai de réponse d’environ 2 mois.