Qu’attendent les Français de la rénovation ?

Une étude baromètre réalisé par l’association Qualitel concernant les travaux de rénovation en France vient d’être publiée. Types de travaux, motivations, bénéfices, voici les éléments qu’il faut retenir.

Que vous soyez en proie à des problèmes d’isolation thermique, d’aération ou encore d’acoustique, les travaux de rénovation sont privilégiés par les Français pour améliorer la qualité de vie de leur logement. L’étude révèle d’ailleurs que la première source de motivation pour entamer des travaux de rénovation est la question du confort (48% des interrogés).

A fortiori dans les habitations les plus vétustes, que ne correspondent plus aux standard de construction actuelle. Ainsi, pour les sondés, le remplacement du système de chauffage (45%) apparaît comme la priorité, aux côtés de la réfection d’une pièce de vie (45%), comme une salle de bain, la cuisine ou le salon. Juste derrière les leaders, on observe que le remplacement d’au moins la moitié des fenêtres d’une habitation complète le podium des préoccupations des français. Le renouvellement de l’installation électrique (36%) et l’isolation des toitures/combles (35%) complètent le quintet de tête.

La seconde source de motivation pour se lancer dans les travaux de rénovation est l’aspect économique lié à la réduction des charges. Car, on ne le dit peut-être pas suffisamment souvent, mais une maison bien construite, bien isolée, c’est un gain non négligeable de consommation énergétique, en plus d’être vertueux pour l’environnement. C’est la lutte contre les déperditions énergétique qui fait alléger les factures de chauffage à la fin du mois. Ainsi, 37% des sondés sont sensibles à cet argument. 70% des personnes vivant dans un logement rénové construit entre 1900 et 1980 « sont satisfaites du niveau annuel des dépenses liées à leur logement ». Un nombre à mettre en parallèle avec ceux vivant dans un logement non rénové que ne sont que 57% à émettre le même avis.

Rappelons que l’amélioration du parc de logement français est une grande cause du quinquennat. Un grand plan a été lancé en avril cette année afin de renouveler, rénover et améliorer la consommation énergétique des logements français. « C’est un premier pas important pour lutter contre la précarité énergétique et le réchauffement climatique. Mais il faut aller plus loin, car la rénovation ne se limite pas aux « passoires énergétiques » » explique le président de Qualitel Bertrand Delcambre.