Rénovation, ces aides qui vous accompagnent

Les travaux de rénovation sont, pour la plupart, des gestes bénéfiques pour l’environnement. Dans le cadre de cette démarche responsable, il est donc normal que l’Etat aide les foyers qui s’engagent à réduire le gaspillage énergétique. Au fil des années, beaucoup d’aides ont vu le jour, l’occasion pour nous de vous les présenter.

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Probablement le plus connu, le CITE vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des dépenses éligibles. En cas d’excédent pour les personnes non imposable, la somme est remboursée. Le plafond éligible des dépenses s’élève, par période de 5 années consécutives, à 8 000 € pour une personne seule et à 16.000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune. Il existe une majoration de 400 € par personne à charge (enfant ou adulte). Cette aide concerne les propriétaires occupants, les locataires et les occupants à titre gratuit.

La Prime Energie

La Prime Energie, aussi appelé prime CEE (Certificat d’Economie d’Energie), est une aide pour récompenser les foyers entreprenant des travaux visant à faire des économies d’énergie. Les propriétaires comme les locataires, résidences principales secondaires sont éligibles à cet prime. A savoir que le montant peut être bonifié par la Prime Energie Plus pour les ménages les plus modestes.

 « Habiter Mieux »

Le programme « Habiter Mieux » est une aide de l’Anah qui propose un remboursement de 35 à 50% sur les dépenses liées aux travaux d’amélioration avec un plafond de 20 000€ pour les travaux d’amélioration et 50 000€ pour les gros travaux de réhabilitation. Le programme propose également une prime complémentaire pour encourager les travaux permettant une réduction d’au moins 25% de la consommation énergétique. Seule bémol, les logements éligibles doivent être achevés depuis plus de 15 ans.

La TVA à taux réduit

Cette réduction s’applique lors de travaux visant à améliorer la qualité énergétique de votre domicile. La TVA s’abaisse alors jusqu’à 5,5% pour les travaux de construction ou de rénovation. Ce coup de pouce concerne les propriétaires occupants, les bailleurs, les syndicats de propriétaires, les locataires ainsi que les occupants à titre gracieux. Vous pouvez consulter la liste des équipements et prestations éligible ici

En espérant que cela vous permette d’y voir plus clair !