Transition énergétique, ce qui va changer avec Macron

L’élection d’un nouveau président engendre forcément des changements sur la vision qu’adopte le Gouvernement vis-à-vis de certains sujets comme la transition énergétique. L’occasion de faire un point sur les ambitions du président Macron et de son carnet de bord pour les 5 années à venir.

Le quinquennat d’Emmanuel Macron va tenter de résoudre le problème des « passoires énergétiques » ces très mal isolés et extrêmement énergivores. L’objectif annoncé par le Gouvernement est de massifier la rénovation de ces logements. Concrètement, le but annoncé à l’horizon 2022 est que la moitié de ces logements qualifiés de « passoires énergétiques » soient rénovés. Il est même prévu qu’ils soient interdits à la location à partir de 2025.

Afin de remplir cet objectif, le Gouvernement prévoit les mesures suivantes :

En ce qui concerne la construction, aucune nouvelle norme n’est à prévoir. Le président considère que « le temps politique et le temps industriel n’étant pas les mêmes, la mise en place ininterrompue de normes rend ainsi la construction à la fois plus complexe et plus coûteuse avec à la clé des logements plus chers ».

Affaire à suivre…